Aide à l'installation

L'Aide à l'installation des personnels (AIP) est destinée à prendre en charge une partie des frais d'installation des agents « primo-arrivants » dans la fonction publique de l'État ou affectés dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.
Premier mois de loyer (provision pour charges comprises), frais d'agence et de rédaction de bail, dépôt de garantie et frais de déménagement....

Bénéficiaires

Les fonctionnaires civils stagiaires et titulaires de l'État, les magistrats stagiaires et magistrats, les agents recrutés sur la base de l'article 27 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984, les agents recrutés par la voie du PACTE et les ouvriers d'État.

Montant et modalités

Le montant maximal de l'aide est plafonné à 500 €. Le montant de l'aide versée ne peut être supérieur au montant des dépenses réellement engagées par l'agent.
Pour bénéficier de l'AIP il faut :
  • Disposer d'un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 24 818 € (si un seul revenu au foyer du demandeur) ou 36 093 € (si deux revenus au foyer du demandeur)
  • Avoir au choix : réussi un concours de la fonction publique de l’État (concours externe, interne ou troisième concours), fait l’objet d’un recrutement sur la base de l’article 27 de la loi du 11 janvier 1984, été recruté par la voie du PACTE, été recruté sans concours lorsque le statut particulier le prévoit.

Constitution du dossier

La demande d'AIP doit être faite au moyen d'un formulaire disponible sur le site internet www.aip-fonctionpublique.fr.
L'agent adressera son formulaire de demande (accompagné des pièces justificatives nécessaires) à la Direction de l’environnement social pour examen de la recevabilité avant transmission au Rectorat pour versement de l'aide.
Mis à jour le  26 septembre 2018